Pourquoi réaliser un PCET ?

Le changement climatique

Le changement climatique est un fait avéré et de nombreux effets sont déjà visibles localement tels que :

  • l'augmentation des catastrophes naturelles (augmentation de la fréquence des inondations, des tempêtes,...),
  • l'avancée des récoltes d'une vingtaine de jours en 30 ans.

Ce changement est imputable aux activités humaines qui rejettent de plus en plus de gaz à effet de serre, à l'origine de l'emprisonnement des rayons infrarouges (source de chaleur).

La raréfaction des énergies fossiles

Les énergies fossiles (pétrole et gaz) sont non renouvelables, c’est-à-dire que leurs stocks diminuent à l’échelle humaine. Avec l’uranium, nécessaire à l’énergie nucléaire, 85% des sources d’énergie utilisées pour les activités humaines ne sont pas renouvelables. Au vu de leur consommation, les stocks d’énergie fossile s’amenuisent, à tel point que les réserves ne répondront plus à nos besoins d’ici 30 à 50 ans.

Comme ce qui devient rare, devient cher, le prix de l'énergie a doublé depuis une dizaine d'années, et ce schéma risque de se reproduire dans les années à venir.

L'énergie est donc un enjeu d'avenir pour le territoire et ses habitants.

Pour répondre à cet enjeu, le Pays Vesoul-Val de Saône s'est lancé dans un Plan Climat-Energie Territorial (PCET) en 2012. A travers ce projet de développement durable, le Pays marque son engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique et  ses effets.

D'après les différentes instances institutionnelles (Europe, France, Région Franche-Comte), le Pays Vesoul-Val de Saône s'est fixé les objectifs suivants :

  • réduire de 20% les émissions de GES,
  • améliorer de 20% l'efficacité énergétique,
  • porter à 32% la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d'énergie.

Même si les décisions concernant le climat sont prononcées au niveau international, c'est bien au niveau local que se réalisent les actions de lutte contre le changement climatique.